Nos objectifs

  • Faire changer le regard sur le handicap mental et la différence, témoigner des richesses de la vie inclusive avec les plus fragiles
  • Favoriser l’implantation d’un ensemble de 3 maisonnées de vie partagées sur la région de Caen selon le modèle de l’Arche de Jean Vanier

VIVRE ENSEMBLE :       Faire Avec plutôt que faire pour

Personnes en situation de handicap mental, éducateurs, familles et amis désireux d'accompagner la fragilité partagent une vie commune, des projets pour être une ALTERNATIVE à l'institution, permettre à chacun de vivre en autonomie sans être seul, avoir un chez soi et pouvoir compter sur la dynamique de la vie partagée où chacun apporte ses talents....et sa fragilité.

Que ce soit ponctuellement (amis), pour une période donnée (volontaires de service civique) ou dans une relation longue (salariés et plus encore résidents) c'est une EXPÉRIENCE DE VIE PARTAGÉE : des rencontrent qui transforment et épanouissent durablement!

VIVRE comme dans une FAMILLE : fraternité

Chaque maisonnée est de petite taille (6 à 7 personnes accueillies et 3 ou 4 aidants) pour une plus grande QUALITÉ DE VIE. Les résidents vivent la fraternité au quotidien, se nourrissent de leurs engagements mutuels. Tout au long de la vie, EN ACCOMPAGNANT LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE LE VIEILLISSEMENT chacun bénéficie d'un SUIVI INDIVIDUEL pour accompagner son projet de vie et l'accent est mis sur la RECONNAISSANCE DES TALENTS de chacun, dans toutes ses dimensions. Les jeunes en fin de parcours IME trouvent aussi une perspective d'autonomie accompagnée stable pour pleinement rentrer dans la vie adulte et réaliser leur projet de vie.

 

Comme dans une famille, les liens sont maintenus, même avec ceux qui sont éloignés pour un autre projet de vie. Les moments festifs sont particulièrement importants  (fête des amis, anniversaires, départ, arrivées,...) et soudent la vie commune.

VIVRE DANS LA CITE pour un regard INCLUSIF

La Cerisaie souhaite vivre en cœur de ville pour faciliter l'autonomie des résidents les plus fragiles et pour permettre les temps de partage avec les "amis", partie intégrante du projet (étudiants, personnes isolées, citoyens engagés,...). En créant ce réseau de relation grâce à une insertion accompagnée dans la cité, nous pourrons FAIRE CHANGER LE REGARD SUR LE HANDICAP ET LA DIFFÉRENCE.

L'expertise du réseau de l'Arche pour la valorisation des volontaires services civiques permet un engagement citoyen harmonieux.

La Cerisaie travaille en réseau avec les acteurs locaux (institutionnels et associatifs). Signataire en novembre 2018 de la charte Romain Jacob à Caen.